Portrait d’adhérent #1

1 décembre 2022

Parce que sans eux nous n'existerions pas, découvrez nos athlètes du quotidien...

#1 Rencontre avec Geny

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Geny, j’ai 39 ans, je suis mariée et j’ai deux merveilleux garçons, Johann 12 ans et Maël 9 ans. J’aime faire planer le doute sur ma nationalité, belge ou suisse… Pour certains, le mystère reste entier ! Je suis infirmière depuis 17 ans, mon métier passion et afin de la transmettre, je suis cadre de santé depuis 2 ans. Je suis investie au sein du club de rugby à XIII Les dragons de Saint-Georges dans lequel les garçons évoluent.

Je suis sociable, j’aime parler à tout le monde, je suis toujours pleine d’énergie et je ne m’arrête (presque) jamais ! Mais quand je me pose enfin, je ne bouge plus. Et tout ça, avec le sourire, toujours !! J’ai parfois besoin que l’on croie en moi pour pouvoir me dépasser. La fatigue fera ressortir mon côté impatiente et tranchante dans mes propos. Je ne me considère pas comme une grande sportive, un peu de piscine, de plongée et de course à pied, avant de me mettre au CrossFit il y a 5 ans. J’ai un cardio cata et des poumons de mamie, mais on s’adapte !!

 

Comment as-tu découvert le CrossFit et depuis quand pratiques-tu ?

Une amie m’a convaincue de venir faire une séance découverte dans la salle que son chéri venait d’ouvrir. Non, je ne citerai pas de prénom (il commence par un A mais chuuuut…). C’était le 30 septembre 2017. En octobre, mon chéri m’offre ma première carte 10 séances, puis une autre et je finis par m’abonner à l’année. Je suis passée d’une à 2 séances par semaine, puis à 3 séances par semaine. Mon créneau de prédilection est celui de 20h, compatible avec ma vie de famille. Ma séance préférée est celle du lundi pour bien commencer la semaine !

 

Qu’est-ce que tu aimes dans le CrossFit/Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte dans la vie ?

Ce que j’aime dans le CrossFit, c’est de faire ce que je ne me pensais pas capable de faire, et ça fonctionne à chaque fois (ou presque) ! C’est de me dépasser, vaincre mes à priori, me surprendre. Le CrossFit fait depuis plusieurs années partie de mon équilibre. J’ai un quotidien prenant de responsabilités et mes WOD me permettent de souffler, de me dépenser physiquement et me vider la tête. J’ai du mal à poser les mots mais je sais que sans le CrossFit, il me manque quelque chose. Je suis plus tendue, et ce n’est pas moi qui le dis !

Au CrossFit, il n’y a pas de jugements, quel que soit ton niveau, tu progresses, c’est jamais fini et c’est jamais pareil. Ce qui est dur pour moi sera facile pour d’autres, et ce qui est plus simple pour moi sera plus difficile pour d’autres ! J’aime cette impatience teintée de stress que je ressens quand j’entre dans la salle avant de découvrir le tableau. J’aime ne pas savoir qui sera là, c’est une surprise à chaque fois, de nouvelles rencontres, de nouveaux partenaires de WOD… Je me découvre et je découvre les autres sur chaque séance ! Le CrossFit c’est autant dans la tête que dans le corps. C’est autant un sport d’équipe qu’un sport individuel. Je ne sais pas si les coachs ont conscience de ce que le CrossFit, et l’Ostal en particulier, m’apporte entre équilibre et bien-être, entre surprise et progression, entre combat (avec moi-même) et fierté.

Au quotidien, le CrossFit m’apporte une hygiène de vie. Sur les conseils de Fred, j’ai revu mon alimentation, je mange mieux, plus équilibré, plus adapté à mon rythme de vie et de sport. Je suis moins fatiguée, je n’ai plus faim tout le temps. J’ai vu mon corps changer, se muscler, avoir une meilleure posture. Au même poids, entre maintenant et il y a 4 ans,  j’ai changé.  J’ai aussi appris à me servir des conseils appris au CrossFit pour protéger mon dos, avoir une meilleure posture quand je porte des sacs lourds, mes enfants, ou quand je mobilise des patients. Le CrossFit c’est le dépassement de soi grâce aux conseils et à l’écoute des coachs !

 

Quel est ton mouvement préféré ? et celui que tu aimes le moins ?

Mon mouvement préféré… j’hésite entre le handstand et le muscle-up… Voilà 5 ans que j’essaie le handstand et que je réussis parfois. Je sais que j’en suis capable mais allez comprendre, mon cerveau est persuadé que le mur va disparaître et que je vais tomber !! Alors à chaque fois, je lutte contre lui, et j’aime ça ! Pour le muscle-up, ahhhh… si un jour tu m’avais dit que je les ferais (oui oui, même avec un élastique !), je ne t’aurais jamais cru !! Je sais que je ne les passerai jamais sans élastique mais cela n’a pas d’importance, je m’éclate !

Le mouvement que j’aime le moins c’est l’over head squat (et par dérivé, le squat snatch). Mon manque de mobilité me le rend très compliqué et pas agréable. Il me demande beaucoup (trop)  de concentration. Va falloir que je travaille là-dessus !

 

Un mot pour définir la salle OSTAL CrossFit La Gardiole ?

Le premier mot qui me vient c’est « famille ». Je m’y sens vraiment bien. C’est un endroit refuge pour moi. Il y a tellement de bienveillance de la part des 3 coachs. La salle ne reste pas sur ses acquis, elle vit, elle change, elle évolue en fonction de tellement de choses, elle s’adapte (Covid, confinement, créneaux pleins, nouvelles techniques,  nouvelles approches…). Comment faire pour faire mieux ! Ils m’impressionnent, ils sont à l’écoute de chacun, ils sont là pour croire en toi quand même toi tu n’y crois pas, là pour te pousser toujours un peu plus loin. Et cela en veillant toujours à ce que tu sois bien placée pour ne pas te blesser. Et la bienveillance des adhérents… j’ai fait de belles rencontres, et j’en fais encore ! Il y a beaucoup de respect, de soutien. Tous là pour te porter un peu plus loin, un peu plus vite, un peu plus haut. Une vraie équipe ! Et toujours dans la bonne humeur. C’est pour moi plus qu’une simple salle de sport.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email